Angola: depuis 1999, la défense des droits des personnes d'ensemble

Lundi13 octobre 2014

Après 14 ans de travail, l'Alliance pour bureau de la Solidarité Angola ferme en raison du manque de réductions de financement de la coopération. L'un des derniers projets était la réhabilitation complète du quartier pour assurer Damba Maria droits mondiaux pour les 30.000 personnes qui y vivent.

Alianza por la Solidaridad Proyecto solidario en Angola

Ce quartier, à 9 kilomètres de la capitale requise d'une restructuration urbaine globale avec la participation de la population locale et de donner une réponse prioritaire à leurs demandes: une enquête dans laquelle les lacunes qui n'ont pas pu être définies adresse, l'accès à

cadastral est devenu l'outil de sécuriser et de défendre le droit des personnes à un logement convenable et de réduire les expulsions forcées dans le quartier. Actuellement, 65% de la population a une fiche cadastrale et les institutions publiques savoir ce qui s'est réellement passé dans Damba Maria, doit maintenant s'acquitter de leurs obligations. En plus de la base de registre, dirigé des ateliers afin que les gens connaissent leurs droits avant une expulsion forcée, l'importance de la légalisation de leurs terres et de vivre dans un quartier bien rangé des routes et des espaces publics communs. La part de la population était active, pour mettre fin à l'accord avait formé le "Groupe communautaire Damba Maria" pour défendre leurs droits, qui ont réussi, par exemple, la société placé des poubelles dans le quartier.

Globalement droit à un environnement sain et sécuritaire

Au début du projet, le quartier était dans des conditions d'hygiène médiocres en raison de déchets et défécation en plein air. Dans cette situation, l'Alliance pour la Solidarité a mis en œuvre la programme «communauté Led Total Sanitation» qui comprenait des ateliers de sensibilisation à faire prendre conscience que, de façon indépendante et progressivement leurs familles à construire des latrines. Nous formons également les 20 maçons de la santé afin qu'ils puissent fournir un appui technique pour les personnes qui les construire. Le résultat est que 11 des 20 secteurs dans le quartier (55% de la population) est divisé, avaient signé un engagement écrit de ne pas déféquer en plein air. Pour garantir le droit à l'eau, le gouvernement provincial installé fontaines publiques dans le quartier.

Droit mondial à un développement local durable

Après l'intervention dans de l'eau et de l'assainissement, nous avons commencé la réhabilitation des infrastructures éducatives et sociales et élargi de deux des trois écoles, de sorte que 350 enfants des écoles primaires ont quitté l'école sous les arbres et 700 élèves du secondaire ont bénéficié de sa première école en opérant dans le quartier.
Construction d'un centre communautaire, la revitalisation du quartier, a été une priorité pour fournir à la fois de formation et de loisirs des alternatives aux jeunes du quartier, qui jusqu'à présent a dû se rendre à d'autres villes, d'avoir à payer pour le transport. 300 jeunes ont participé à la formation professionnelle en électricité, les ordinateurs et de secrétariat, et au total, plus de 375 personnes alphabétisées.

Enfin, le programme de microcrédit dirigé par l'association de la communauté Tulikoleli a été très réussie, avec un arrière-plan qui est en cours et a déjà eu un remboursement de 100% des 128 micro dés ce jour.

Comment peut-on défendre les droits de la population mondiale?

Bien qu'en raison de la crise économique et le manque de subventions ont dû arrêter de travailler en Angola, tout en continuant à défendre et à travailler pour les droits mondiaux de la population grâce à la solidarité pour assurer des partenariats de développement local durable. Cliquez ici pour voir notre travail.

Vous voulez être favorable / a?

Si vous êtes intéressé par le bénévole cliquez ici pour plus d'informations
Si vous souhaitez contribuer financièrement à nos projets de charité cliquez ici


Laisser un commentaire

Les plus vues de la semaine

Pérou discussion la dépénalisation de l'avortement en cas de viol

Actualmente, en el país, el aborto es legal solo en los casos en los que la vida...

Droits de femmes

Nuestras líneas de trabajo Los derechos humanos empiezan desde nuestros cuerpos...

Ciudadanía global y movilidad

Nuestras líneas de trabajo La reivindicación de los derechos humanos para todas...

Conférence : Participation des femmes migrantes de sa position de sujets politiques

Le 20 juin, dans la salle de l’espace situé dans Lavapiés Ecooo organiser un...

Últimas noticias

Maricel Sandoval Solarte a 29 ans et a 15 lutte pour les droits de son peuple sur la Colombie Cauca. Depuis, il conçu...

Alliance pour la solidarité pense que la façon de lutter plus efficacement contre les inégalités et à assurer le de...

 Más noticias

Noticias relacionadas


 
L’Alliance de solidarité utilise des cookies tierces afin de personnaliser le contenu, améliorer l’expérience utilisateur, offrent des fonctions de médias sociaux et analyser le trafic et propres. En outre, nous partageons des informations sur l’utilisation de ce site Web avec les partenaires d’analytique web, publicité et médias sociaux. De poursuivre votre recherche vous devez accepter notre Politique de cookies
Je n’accepte pas    J’accepte
Empresas rentables pero responsables con los recursos
Aliadas
Únete, haz voluntariado
Visita nuestra Tienda Solidaria