Restez informés

UNE AUGMENTATION DE 25 % LES MENACES ET LES ATTAQUES DE DEFENDERS OF HUMAN RIGHTS IN GUATEMALA

Vendredi 16 février 2018
Rosa M Tristan

GUA-Bernardo1
  • Alliance pour la solidarité en dénonçant la persécution aux défenseurs des droits de l’homme dans le pays d’Amérique centrale
  • Dénonce les réformes législatives dans le pays qui a découpé les droits de la liberté d’expression et de manifestation, d’examiner les actes de terrorisme
  • Poursuivre les mobilisations dans le territoire de la rivière Cahabón par l’emprisonnement de leur dirigeant Bernardo Caal Xol

 

Un total de 328 défenseurs de médiateurs et de droits de l’homme ont subi menaces et attaques au Guatemala en 2017 (de janvier à octobre), dont 72 étaient des dirigeants autochtones, qui est 25 % plus que l’année précédente (263). Aussi, selon l’organisation UPDDH, 55 personnes ont été tuées pour défendre leurs droits et ceux de leurs communautés, une situation qui, à la solidarité de l’Alliance met en évidence la vulnérabilité de ceux qui défendent leurs territoires dans le pays Amérique centrale, dans bien des cas contre macro-proyectos de grandes entreprises qui n’est pas pris en compte l’impact sur l’environnement et il n’y a aucune consultation préalable, libre et éclairée des communautés touchées.

 

Dernier rapport d’UPDDH qui étaient de 40 % de ces attaques et les menaces contre les femmes, qui sont en vedette dans la plupart des mobilisations pour la défense des droits et dont la direction est plus invisible. La plupart des cas est des crimes de diffamation, suivie par les assassinats, l’intimidation et des plaintes juridiques contre les défenseurs des droits de l’homme.

 

Alliance pour la solidarité qui, dénonçant tout juste un an après que le Parlement européen a adopté une résolution exhortant le gouvernement du Guatemala à adopter des mesures urgentes de protection des défenseurs des droits humains, la situation est donc non seulement n'a pas améliorée, mais il s’aggrave.

 

Preuve en est la réforme, en cours de discussion dans le pays, la loi des organisations non gouvernementales pour le développement, qui vise à contrôler, bureaucratisé et limiter la liberté d’action et d’expression des ONG, tant national que étrangers au Guatemala, exigeant qu’ils se limitent à des actions dans les secteurs de la santé et aucune plainte. Dans le même temps, il a été proposé la réforme le code criminel, afin qu’est considéré comme crime de terrorisme (fréquente chez les manifestations et protestations) trafic obstruction et le cyberterrorisme, comme l’utilisation des réseaux sociaux pour critiquer et nécessitent les actions du gouvernement.

GUA-Bernardo2

Alliance pour la solidarité rappelle que, avec les attaques et les menaces, il y a a aussi des cas de poursuites par la défense du territoire, comme c’est le cas, entre autres, le leader q « eqchi » Bernardo Caal Xol, en prison après avoir mené des manifestations pour la défense de la Avant de Cahabón rivière des grands projets hydroélectriques (OXEC et REBORN). CAAL Xol est en prison depuis le 30 janvier, aux termes des accusations sans preuves, effectué par le premier parmi les travailleurs de ces entreprises. Dans le second, il est REBORN, la compagnie espagnole Grupo Cobra (ACS), pour faire le travail en sous-traitance. Dans ce cas, sont développés des mobilisations et coupé des routes dans les localités de la Cahabón exigeant leur liberté, ignorée par les entreprises et les autorités.

 

Solidarité de l’Alliance a lancé une campagne de collecte de signatures, avec le soutien de l’Espagne de Greenpeace et le chèvrefeuille ONG guatémaltèque, qui aussi exige la libération immédiate du leader q « eqchi » et elle s’est déclarée préoccupée de harcèlement et de criminalisation contre ceux qui luttent pour la défense de la terre, l’eau et l’environnement.

 

L’ONG rappelle que le Parlement européen dans sa résolution du 16 février 2017, a demandé à l’Union européenne et ses États membres, a adopté des accords internationaux contraignants à renforcer le respect des droits de l’homme, notamment dans le cas des sociétés dont le siège est et n Europe travaillant dans des pays tiers, une affaire dans laquelle aucun progrès n’a été déposée.

 

En effet, en Espagne, châteaux d’ACS dans laquelle sa participation en tant que sous-traitant vous excuser de sa responsabilité pour le respect des droits de l’homme ou l’environnement. De cette manière, laisse sans réponse la livraison, en novembre dernier, la plupart des 25 500 signatures qui appelle pour qu’il puisse paralyser le travail de REBORN, un projet qui affecte environ 30 kms de lit de la rivière de la Río Cahabón et 29 000 indigènes. Auprès de ces entreprises a demandé qu’ils arrêter les travaux jusqu'à ce qu’une consultation de la communauté et un rapport d’impact environnemental qui assure le respect des droits de l’homme et l’écosystème du territoire indigène.


Une réponse à « UNE AUGMENTATION DE 25 % LES MENACES ET LES ATTAQUES DE DEFENDERS OF HUMAN RIGHTS IN GUATEMALA »

  1. Fulvia de leon dit :

    La lutte doit être non locales et régionales. Il faut concaténer les mouvements du même type, c'est-à-dire, féministe, sociaux ou environnementaux, etc..

Laisser un commentaire

Les plus vues de la semaine

Pérou discussion la dépénalisation de l'avortement en cas de viol

Actualmente, en el país, el aborto es legal solo en los casos en los que la vida...

Action humanitaire

Nuestras líneas de trabajo Asistencia a refugiadas sirias en Jordania El 86% d...

47.000 mujeres mueren cada año en el mundo en abortos inseguros

Chaque année, 44 millions de femmes décident de mettre fin volontairement à son embaraz...

Últimas noticias

La situation dans le nord du Mozambique se détériore...

Maricel Sandoval Solarte a 29 ans et a 15 lutte pour les droits de son peuple sur la Colombie Cauca. Depuis, il conçu...

 Más noticias
L’Alliance de solidarité utilise des cookies tierces afin de personnaliser le contenu, améliorer l’expérience utilisateur, offrent des fonctions de médias sociaux et analyser le trafic et propres. En outre, nous partageons des informations sur l’utilisation de ce site Web avec les partenaires d’analytique web, publicité et médias sociaux. De poursuivre votre recherche vous devez accepter notre Politique de cookies
Je n’accepte pas    J’accepte
Empresas rentables pero responsables con los recursos
Aliadas
Únete, haz voluntariado
Visita nuestra Tienda Solidaria