Droits, égalité des sexes et la migration

Mercredi, 30 mai 2018

3

Au cours du mois de mai, l’Alliance a organisé, dans le cadre du projet EnFem, quelques séances de formation principalement destiné aux femmes de renforcer leurs connaissances tant sur le droit, en ce qui concerne les questions de migration et de sexe.

Ces séances, à laquelle ont participé environ 25 personnes, ont été de la main du SEDOAC (service actif interne) qui est une Association de femmes de différentes nationalités qui fatigué d’appartenance à une industrie invisible, vulnérables et précaires décider unissent leurs forces et de se battre pour la pleine égalité des droits : travail, politique, sociale et civile de la maison de toutes les femmes qui travaillent en Espagne.

La formation a été divisée en trois thèmes principaux :

  • Législation sur l’immigration : types de séjour et de travail permettent aux exigences pour l’obtention ou de renouvellement, ce qu’il faut faire en cas de transporté à un centre de détention d’étrangers (CIM). Les règles de relation de l’immigration avec les règles et les règlements régissant l’utilisation de la maison familiale.
  • Législation sur l’égalité des sexes : des protections juridiques dans le cas de violence contre les femmes au sein du couple, de harcèlement sexuel sur le lieu de travail, la violence cachée.
  • Législation relative aux droits civils et politiques : le droit à la participation. Que faire après une arrestation illégale, ou si vous êtes une victime de la haine pour des motifs racistes ou xénophobes ?

Ces thèmes sont intervenus en se concentrant sur les droits (ces garanties légales universelles protégeant les individus et les groupes contre les actes et omissions qui interfèrent avec la liberté, les droits fondamentaux et la dignité humaine) et une approche genre et les croisés (concentré sur les relations de pouvoir, construites sur l’égalité des sexes dans le système patriarcal, qui devient un axe d’oppression fondamentaux pour comprendre la violence aux femmes, tout ce qui touche à la) autres formes d’oppression et de discrimination en raison de la classe, la race ou l’origine ethnique, qui permet d’identifier les différentes formes de discrimination et privilèges que les gens vivent.)


Laisser un commentaire


Últimas noticias

Maricel Sandoval Solarte a 29 ans et a 15 lutte pour les droits de son peuple sur la Colombie Cauca. Depuis, il conçu...

Alliance pour la solidarité pense que la façon de lutter plus efficacement contre les inégalités et à assurer le de...

 Más noticias
L’Alliance de solidarité utilise des cookies tierces afin de personnaliser le contenu, améliorer l’expérience utilisateur, offrent des fonctions de médias sociaux et analyser le trafic et propres. En outre, nous partageons des informations sur l’utilisation de ce site Web avec les partenaires d’analytique web, publicité et médias sociaux. De poursuivre votre recherche vous devez accepter notre Politique de cookies
Je n’accepte pas    J’accepte
Empresas rentables pero responsables con los recursos
Aliadas
Únete, haz voluntariado
Visita nuestra Tienda Solidaria