Restez informés

L'UE devrait promouvoir la liberté d'association en Egypte

Mercredi, 3 juillet 2013

tahrir

Le 30 Juin Egypte a vécu une journée très intense de manifestations contre le régime de Morsi. La nationalité égyptienne et a exprimé sa frustration face à la situation sociale et économique ne s'améliore pas malgré les espoirs suscités par la révolution sur l'établissement d'un Etat de droit fondé sur le respect des droits de l'homme.

Suite à des protestations dans les dernières heures ont démissionné quatre ministres du Cabinet Morsi, le siège des Frères musulmans ont été brûlés, 16 personnes tuées ont été signalés et l'armée égyptienne a présenté un ultimatum à Morsi pour résoudre la crise dans les 48 heures , qui a été rejetée par le Président.

Voir la situation préoccupante et la détérioration rapide du réseau européen Solidar Nous faisons un suivi étroit des manifestations et des événements sociaux et politiques. Quelques jours seulement avant, les présidents des deux fédérations syndicales indépendantes (égyptienne EFITU et EDLC) ont visité Bruxelles et ont rencontré des membres de Solidar, lors d'une réunion facilitée par la Fondation Friedrich-Ebert. Lors de la réunion, à la fois a demandé le soutien ouvert et public pour le peuple et les travailleurs égyptiens sur leur lutte pour la justice sociale.

Lors de cette réunion, Ameera Masoud, auteur de la publication « La liberté syndicale en danger au Moyen-Orient et Afrique du Nord », A fait une introduction aux principales conclusions du rapport. Ensuite, les participants ont souligné que l'UE devrait inclure les droits de l'homme et des libertés fondamentales dans tous les accords bilatéraux avec les pays de la région MENA (Afrique du Nord et de la Méditerranée), en particulier dans les accords commerciaux.

Il a également été souligné que les syndicats européens et les organisations de la société civile peuvent contribuer à soutenir publiquement leurs homologues en Egypte, l'échange d'expériences et l'assistance technique. Les participants à la réunion ont conclu que dialogue social est la seule façon possible de la transition démocratique, Et que les femmes ont un rôle important à jouer dans le processus.

Cette réunion s'est tenue dans le cadre de une campagne politique global Solidar elles cherchent à inverser la pression croissante sur les organisations indépendantes des droits de l'homme, les organisations représentant les travailleurs et les organisations qui souhaitent des réformes juridiques et sociales à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

L'après-midi de jeudi, la session plénière du Parlement européen à Strasbourg discuter d'une résolution parlementaire portant spécifiquement sur la situation de la société civile en Egypte.


Laisser un commentaire

Les plus vues de la semaine

Pérou discussion la dépénalisation de l'avortement en cas de viol

Actualmente, en el país, el aborto es legal solo en los casos en los que la vida...

Action humanitaire

Nuestras líneas de trabajo Asistencia a refugiadas sirias en Jordania El 86% d...

47.000 mujeres mueren cada año en el mundo en abortos inseguros

Chaque année, 44 millions de femmes décident de mettre fin volontairement à son embaraz...

Últimas noticias

La situation dans le nord du Mozambique se détériore...

Maricel Sandoval Solarte a 29 ans et a 15 lutte pour les droits de son peuple sur la Colombie Cauca. Depuis, il conçu...

 Más noticias
L’Alliance de solidarité utilise des cookies tierces afin de personnaliser le contenu, améliorer l’expérience utilisateur, offrent des fonctions de médias sociaux et analyser le trafic et propres. En outre, nous partageons des informations sur l’utilisation de ce site Web avec les partenaires d’analytique web, publicité et médias sociaux. De poursuivre votre recherche vous devez accepter notre Politique de cookies
Je n’accepte pas    J’accepte
Empresas rentables pero responsables con los recursos
Aliadas
Únete, haz voluntariado
Visita nuestra Tienda Solidaria